16 March 2007

I have my own drug...

In order to feel better or forget about their problems some people take pills, others drink, go shopping, go back to mum and dad... well there're a lot of options. I have my own drug that make me feel better: my friends! It may be strange and cheesy and I don't know why it works so but well... I can be at home, feeling sorry for myself and all... and then I just need to see my friends and talk to them to get my mood up again!

I have been unemployed for a bit more than a week now and had not really succeeded in putting myself in the jub hunting spirit... I rather spended my days sleeping, reading, training, surfing on the internet (other sites than job sites), watching TV, feeling all the more sorry for myself and how life was unfair when i learnt that I will have to move in june (read here)... and then on wednesday evening I met some of my closest friends here in Göteborg and I already started to feel better. I knew that after all it would be all right, it always is, no reason why it would be otherwise this time. And yesterday afternoon I met another friend, J, who is in the exact same situation as me: left a job a few weeks ago and looking for something else too. And I don't know why, maybe it's the fact that I'm not alone and that all the misery in the world is not lying on my shoulder (no, definitely not! ;) hehe)... or some other reason, but anyway this morning I woke up earlier and motivated to look for jobs! Holidays's over: jobs, here I come!

Friends is my drug!

-----

Ma drogue à moi c'est mes amis... Certaines personnes prennent des médocs, d'autres fument, picolent, font du shopping, rentrent chez papa/maman pour oublier leurs problèmes et leurs malheurs. Moi je me drogue à mes amis: c'est bon et c'est pas cher! Ouais je sais, ca fait gnan-gnan mais ca marche...

Ca fait un peu plus d'une semaine que je suis au chômage maintenant et j'avoue que j'ai pas fait grand chose ou plutôt j'ai fait plein de riens. Programme type d'une journée de ces derniers jours: émerger vers 9-10h (sans réveil, le luxe), bouquiner un peu au lit, me lever, faire du thé, allumer l'ordi, lire mes mails et les news... pouf! il est midi... m'habiller, surfer un peu plus, manger un morceau, surfer encore (des blogs, suis accros aux blogs maintenant, pourquoi vous croyez que je viens de commencer le mien), aller faire 2-3 courses histoire de mettre le nez dehors, aller a la gym, rentrer, diner, mater CSI, Desperate Housewives ou Grey's anatomy, surfer encore un peu et aller me coucher. Wouhouuu, encore une journée effective!

Tout le monde a des hauts et des bas, et moi la première, sauf que je déteste être en bas, donc je remonte facilement. Mardi soir j'ai eu une mauvaise nouvelle (voir là), et avec le recul, ca m'a fait du bien car ca a été le déclencheur pour me bouger et remonter. Mercredi, moral bof-bof et puis le soir j'ai vu des amis et dans ces cas-lá je remise mon blues au placard. Et hier j'ai vu une autre copine J, qui est dans la même situation que moi: elle a démissionné car elle s'est rendue compte que son boulot ne lui plaisait pas. Et je sais pas pourquoi ni comment mais ca m'a remotivé! Et du coup ce matin, je me suis levée plus tot, vrai petit dej, les news pendant 30 min au lieu de 2h et je me suis mise à chercher du boulot et 1e offre que je vois: Traduction francais-suédois dans le milieu équestre... c'est pas un signe ca!!!

Allez c'est parti!

(je développerais ma croyance-mais-non-dépendance dans les signes une autre fois maybe, ouh la, quel programme!)

Conclu: les amis, une ressource à consommer sans modération!


3 comments:

  1. Y'a des hauts... y'a des bas mais on est la et on pense a toi !!
    Super cool ce job !Je croise les doigts !
    Bisous et bon courage ma Poulette !

    ReplyDelete
  2. Trop mimi ma Ninie! :-)

    ReplyDelete
  3. Stackare! Jag hoppas du hittar både jobb och lägenhet snart, jag ska hålla alla tummar jag har! Och än en gång... du kan ju alltid leta även här nere... ;-)

    ReplyDelete